2019-04-12

Considérant la montée des mouvements radicaux xénophobes et racistes, tant au Québec qu’ailleurs dans le monde ;

Considérant que le nombre de crimes haineux visant des communautés religieuses, notamment les communautés musulmanes, est en forte hausse depuis les dernières années au Québec ;

Considérant que le projet de loi 21 sur la laïcité du gouvernement Legault vise l’exclusion de personnes ayant des croyances et confessions religieuses, majoritairement de femmes, de la fonction publique et parapublique ;

Considérant que le racisme d'État et les oppressions structurelles qui en découlent sont inacceptables ;

Considérant que ce projet de loi ne fait qu’alimenter la division, la haine, et en particulier l’islamophobie, et participe à la normalisation de la discrimination des femmes musulmanes déjà marginalisées au sein du milieu des médias ;

 

Que l’AFELC-UQAM s’oppose ouvertement au projet de loi 21 sur «la laïcité» du gouvernement Legault ;

Que l’AFELC-UQAM affiche publiquement sa solidarité avec les personnes concerné.e.s ;

Que l’AFELC-UQAM encourage ses membres à prendre part aux actions et activités de réflexion contre ledit projet de loi ;

Que l’AFELC-UQAM fasse pression sur la Faculté de communication pour qu’elle prenne position contre le projet de loi ;

Que l’AFELC-UQAM invite ses membres à participer au « Grand rassemblement pour un Québec inclusif» du dimanche 14 avril 2019 et assure une publication de l’évènement.