2019-04-12

Considérant l’importance capitale du recyclage et du compostage pour les enjeux environnementaux de notre société;

Considérant la place de leader que se doit d’occuper une université et une institution publique comme celle de l’UQÀM pour la société québécoise et principalement dans la région de Montréal ;

Considérant la réalité des réchauffements climatiques, et l’importance d’un virage énergétique radical vers des ressources renouvelables et vertes ;

Considérant que l’aspect communicationnel des enjeux est fondamental dans la transmission d’information au public, nécessaire à la modification des comportements, et que les étudiant.es des différents domaines de communications et agent.es culturels sont au centre de ce potentiel de transformation ;

Considérant les problématiques de smog relative au parc automobile trop grand dans la région de Montréal ;

Considérant que le virage à des technologies vertes est maintenant possible, et que la prédominance de l’exploitation des hydrocarbures n’est aujourd’hui plus qu’une question de choix de société;

Considérant que la production alimentaire animale est responsable, entre autres problématiques environnementales, d’un pourcentage notable des gaz à effets de serre et d’un problème grandissant de déforestation pour la production agricole supplémentaire ;

Considérant les campagnes de désinformation massives lancées par des groupes d’intérêts financiers au profit de projets pétroliers et d’extraction de gaz de schiste et autres hydrocarbures ;

 

Que l’AFELC se positionne en faveur d’un recyclage responsable et aussi efficace que possible autant dans ses activités, les activités dont elle est responsable, qu’elle finance, et dans les activités générales de l’université;

Que l’AFELC se positionne en faveur du compostage dans les murs de l’UQÀM aussi rapidement qu’il soit possible de le faire, et qu’elle offre sous soutient à l’intégration et à la communication de son fonctionnement à l’intérieur de l’UQÀM, et à l’extérieur si possible;

Que toutes les activités de l’AFELC se fasse dans la plus grande responsabilité écologique possible, autant dans l’achat de produit compostable ou recyclable, que dans l’achat de produit locaux, et dans la récupération du maximum de matériel, autant qu’il soit possible de le faire;

Que l’AFELC tienne informées les associations étudiantes modulaires et tous les autres groupes organisant des activités qu’elle finance, soutient, administre, ou participe, de toutes les options écoresponsables, autant dans l’achat de produit compostable ou recyclable, dans l’achat de produits locaux, et dans la récupération du maximum de matériel;

Que l’AFELC se positionne en faveur de supporter les options végétariennes et véganes pour toute personne désirant réduire ou éliminer sa consommation de viandes ou produits animalier. Elle s’engage aussi à fournir seulement de ces options au sein de ses propres activités ;

Que l’AFELC se positionne en faveur du transport en commun et du développement de celui-ci autant que faire se peut ;

Que l’AFELC se positionne en faveur de l’accord de Paris sur l’environnement, sur son application concrète, et sur la transmission de toute information pertinente à l’intérieur des murs de l’UQÀM, mais aussi au grand public en  général ;

Que l’AFELC réaffirme sa position d’opposition à l’industrie pétrolière, et son appui aux ressources énergétiques renouvelables.