2020-03-11

Considérant que la CEVES est le mouvement étudiant le plus large pour la lutte environnementale et sociale au Québec en rassemblant des groupes du secondaire, cégep et université;

Considérant que la CEVES a déjà prouvé sa capacité à mobiliser le Québec en appelant à la grève le 15 mars et 27 septembre 2020, en plus d’avoir aidé à l’organisation des plus grandes manifestations de l’histoire du Québec;

Considérant que la CEVES a une revendication claire aux gouvernements :

« la CEVES demande au gouvernement la mise en place d’un plan d’urgence pour la justice climatique aux paliers gouvernementaux provincial, fédéral et municipal ainsi qu’aux établissements d’enseignement, aux entreprises privées et publiques et à la société civile,  en collaboration avec le Front commun pour la transition énergétique et la CEVES, et que ce plan soit basé sur sept principes de justice sociale et climatique. »

Considérant que la CEVES est une organisation nationale démocratique basée sur des principes de démocratie directe;

Considérant que la CEVES est constituée d’associations et de groupes environnementaux/sociaux étudiants de partout au Québec.

Il est proposé que:

L’AFELC-UQAM appuie les activités et les instances de la CEVES.