2016-05-04

CONSIDÉRANT que nous sommes dans une période de compressions budgétaires inégalée à l’UQAM;

CONSIDÉRANT que l’administration n’accorde pas d’importance à l’amélioration des conditions de travail et matérielles de ses employé.e.s comme nous le voyons par son attitude aux différentes tables de négociations; cesse de se faire sentir à l’UQAM;

CONSIDÉRANT la dérive sécuritaire qui ne cesse de se faire sentir à l’UQAM;

CONSIDÉRANT que l’UQAM vient de signer un contrat d’une valeur approximative de 50M$ sur 5 ans pour l’entreprise de gardiennage GARDA;

 

QUE l’AFELC dénonce ce nouveau contrat de gardiennage;

QUE l’AFELC réitère le fait qu’elle dénonce la dérive sécuritaire présente à l’UQAM;

QUE l’AFELC rappelle à l’administration que l’UQAM est une université et non une garderie ni une prison, et par le fait même,

QUE l’AFELC rappelle à l’administration les valeurs fondatrices de l’UQAM de démocratisation de l’éducation supérieure.