2019-10-08

CONSIDÉRANT que l’UQAM a une volonté de démocratisation et d’accessibilité des études universitaires; 

CONSIDÉRANT la non-action de l’uqam quant à leur plan stratégique 2015-2019 de l’UQAM qui incluait l’accompagnement et le soutien des étudiant·es aux besoins particuliers tel que les parents-étudiants; 

CONSIDÉRANT que le nombre d’étudiant·es devant concilier famille-étude est estimé à près du quart de la population universitaire; 

CONSIDÉRANT que le nombre de femmes devant concilier famille-étude est estimé à plus du double de l’ensemble des parents étudiants; 

CONSIDÉRANT que la conciliation famille-étude représente des défis supplémentaires pouvant affecter non seulement la persévérance et la réussite universitaire des parents étudiants, mais également le bien-être de leur·s enfant·s et de leur conjoint·e; Il est proposé; 

QUE l’AFELC se positionne en faveur d’une reconnaissance du statut de parent étudiant; 

QUE l’AFELC se positionne en faveur de l’instauration d’un processus de recensement volontaire des parents étudiants au sein de l’UQAM; 

QUE l’AFELC se positionne en faveur d’une reconnaissance du statut réputé temps plein pour les parents étudiants au même titre que le programme d’aide financière aux études; 

QUE ce statut inclut la reconnaissance de la grossesse dès qu’un billet médical l’atteste; 

QU’en attendant une politique uqamienne pour les parents étudiants, l'AFELC s’engage à travailler activement afin de s’assurer que les raisons familiales soient incluses et reconnues dans les raisons de délais ou de report d’examens auprès de l’UQÀM. 

Que l’AFELC diffuse les documents et informations du CSPE à ses membres et inclut un référencement sur son site web vers le site du CSPE-UQAM; 

Que l’AFELC dénonce l’inaction de l’uqam quant à leur plan d’action