2014-03-13

Considérant qu’il est incohérent de lutter contre le sexisme, le racisme, l’homophobie et toute autre discrimination alors qu’un comité d’une demi-douzaine de personne soit disant « représentantes » des 4000+ membres de l’AFELC puisse choisir unilatéralement d’octroyer des subventions et commandites à des groupes et activités faisant la promotion (volontairement ou non) de ces valeurs;

 

QUE l'AFELC-UQAM n'entre pas en contradiction avec ses positions prises en assemblée générale lors de l'octroi de financement ou de subventions. » et le financement qu’elle accorde par le biais de subventions et de commandites;

Qu’en ce sens, le comité de subvention de l’AFELC-UQAM se questionne sur les pratiques et les valeurs véhiculées par l’activité ou le groupe demandant l’aide financière de l’AFELC-UQAM.

QUE si une activité ou un groupe demandant le financement de l’AFELC-UQAM contrevient (par ses valeurs véhiculées ou ses pratiques) à ces positions, le comité de subvention soit tenu de refuser l’octroi du financement;

QUE l’assemblée générale ait un droit de veto quant à l’octroi de financement à des groupes ou activités contrevenant aux positions politiques de l’association.