2015-04-07

QUE l'AFELC :

EXIGE la fin de la répression politique à l'UQAM, et donc la fin du fichage, des convocations devant le comité de discipline, de la judiciarisation des étudiant-es en lien avec les mandats de l'AFELC, de l'embauche d'agent-es de sécurité additionnel-les, et de l'acceptation de la présence d'agent-es du SPVM dans les murs de l'université;

DEMANDE la démission du Vice-Recteur à la vie étudiante, Marc Turgeon;

EXIGE que le comité exécutif de l'université retire toute convocation disciplinaire visant à expulser des étudiant-es;

APPELLE à la perturbation systématique du Conseil d'administration, du Comité exécutif, de la Commission des études, du Conseil de la vie étudiante et des Conseils académiques facultaires, tant que l'administration ne se sera pas pliée à ses exigences;

MANDATE les délégué-es étudiant-es nommé-es par l'AFELC de promouvoir et défendre des positions similaires sur toute instances universitaires, facultaires, modulaires et externes;

COLLABORE et SE COORDONNE avec tout syndicat ou toute association étudiante qui viserait l'adoption de mandats similaires;

ENCOURAGE l'ensemble des associations étudiantes rattachées à la Faculté de langue et communication à adopter des mandats similaires.